I am already registered - Login:


Don't have an account yet?

Click here to register


PALEZIEUX, GÉRARD DE

* 2.7.1919 Lausanne, † 22.7.2012 Sierre

Vitazeile Peintre, aquarelliste et graveur Tätigkeitsbereiche peinture, aquarelle, dessin, gravure, mosaïque, tempera, peinture à l'huile Lexikonartikel Né dans une famille cultivée, Gérard de Palézieux commence des études classiques qu’il interrompt à seize ans pour s’inscrire à l’École cantonale d’art de Lausanne, où il suit les cours de Casimir Reymond et d’Henry Bischoff et bénéficie des conseils de son ami Charles Chinet. Insatisfait de l’enseignement de l’école, Palézieux puise dans les musées et les livres les modèles du grand art qui l’aident à progresser. En 1939, une erreur administrative lui permet de séjourner pendant les premières années de guerre à Florence, où il s’initie à l’art de la Renaissance et découvre le paysage toscan. Il fréquente l’atelier de deux peintres, les frères Trovarelli, dépositaires de toutes sortes de procédés secrets ou disparus: il tirera profit toute sa vie de cette expérience et des discussions autant techniques qu’esthétiques qui se tiennent dans ce petit cénacle. C’est à ce moment aussi qu’il découvre la peinture de Giorgio Morandi à qui il rendra visite plus tard.

De retour en Suisse en 1943, Palézieux s’installe près de Sierre dans un cabanon des vignes. Il ne quittera plus le Valais, dont les paysages deviennent un des principaux sujets de sa peinture, même s’il se rend régulièrement en Italie, à Rome et dans ses environs, en Toscane, puis dans les Marches d’où il ramène des compositions à l’huile et à la tempera. Dès 1960, il aime à séjourner dans la Drôme, près de Grignan, où s’est fixé son ami le poète Philippe Jaccottet. Ses lavis, dessins et eaux-fortes représentent de nombreux paysages dont les rythmes architecturaux, calmes et solides, sont baignés d’une lumière frémissante. Cet art classique, qui s’appuie avec confiance sur les exemples du passé, atteint alors à son point d’équilibre. À partir de 1975, le peintre pratique assidûment l’aquarelle: cette technique plus rapide, plus fluide, coïncide aussi avec la découverte de Venise où Palézieux se rend désormais régulièrement. Son art y gagne en liberté. L’eau-forte que pratique le peintre depuis plusieurs années déjà s’en trouve également transformée dans la mesure où l’artiste cherche à obtenir à l’aide de l’aquatinte ou du vernis mou les effets de lumière et de transparence propres à l’aquarelle. Dès le premier jour, la vocation de Palézieux aura été de tenter la restitution, au plus près de son émotion, du spectacle du monde – paysages, intérieurs, objets, fleurs ou fruits. Fait plutôt rare à son époque caractérisée par d’incessantes remises en question du statut de l’art et de la représentation, il n’a jamais été ébranlé par les modes et a persévéré seul dans la traduction fidèle de la réalité. En revanche, son effort s’est entièrement porté à l’acquisition de moyens propres à rendre la vibration de la lumière, à saisir les valeurs les plus subtiles qui animent selon les saisons les pays traversés, villes ou campagnes, montagnes ou bords des fleuves. Une intime cohérence associe sa vision et ses recherches sur les matériaux: ses images donnent l’impression d’une perception de plus en plus attentive du passage du temps. À côté de son œuvre de peintre, Palézieux a développé une abondante activité de graveur. Il a réalisé plusieurs centaines de planches libres ou destinées à l’édition. Il a ainsi illustré les textes de ses amis les poètes Gustave Roud, Philippe Jaccottet, Julien Gracq, Maurice Chappaz, lesquels ont été les premiers à dire l’importance de son œuvre. De nombreuses expositions ont été consacrées à son art, notamment l’importante rétrospective de 1989 au musée Jenisch à Vevey et celle de 2000-2001 au musée de la maison de Rembrandt à Amsterdam. Palézieux a reçu le prix de l’Hermitage à Lausanne en 1994 et celui de l’État du Valais en 1996. Collections institutionnelles (sélection): Chicago, Art Institute of Chicago; Genève, Musée d’art et d’histoire; Lausanne, Musée cantonal des beaux-arts; Sion, Musée d’art du Valais; Washington D.C., National Gallery of Art.


SIKART Lexikon zur Kunst in der Schweiz

Florian Rodari, 1998, actualisé 2021 https://www.sikart.ch/kuenstlerinnen.aspx?id=4003409


Werke aus unseren Auktionen




Filter

search


My Search

If you would like “My Search” to save the search term "" and to be notified in the future when we find a corresponding object, please click here.
reset

Sortieren



Lot 582 - G60 Swiss Art - Wednesday 15 November 2017, 07.00 PM

GÉRARD DE PALEZIEUX

(Vevey 1919–2012 Veyras)
Paysage provençal.
Huile sur toile marouflée sur carton.
Signé en bas à droite: Palezieux.
18,5 x 29 cm.

CHF 3 500 / 5 500 | (€ 3 270 / 5 140)

Sold for CHF 5 625 (including buyer’s premium)
All information is subject to change.

Details My catalogue Query