I am already registered - Login:


Don't have an account yet?

Click here to register


DE LA RIVE, PIERRE-LOUIS


* 21.10.1753 Genève, † 7.10.1817 Presinge

Vitazeile Peintre paysagiste et animalier, dessinateur et graveur, actif principalement à Genève, à l'origine de la première Ecole genevoise de paysage Tätigkeitsbereiche peinture, dessin, gravure, dessin au lavis, eau-forte, peinture à l'huile Lexikonartikel Fils de pasteur issu d’une ancienne et célèbre famille genevoise de magistrats et de savants, Pierre-Louis De la Rive fréquente dès l’âge de treize ans le Collège, où il se passionne pour le cours de philosophie naturelle d’Horace-Bénédict de Saussure. Il renonce à ses études de droit pour s’initier, en 1769–1770, sous la direction du paysagiste liégeois Nicolas-Henri de Fassin, à la copie des tableaux hollandais et flamands des galeries de François Tronchin et de Jean de Sellon, et, dès 1774, entreprend avec son camarade Louis Ducros de fréquentes «courses de paysage» pour dessiner d’après nature en Savoie et en pays de Vaud. De 1776 à 1779, il étudie à Mannheim, puis à l’Académie de Dresde, où Giovanni Battista Casanova lui fait découvrir les peintres italiens et Claude Lorrain, et l’incite à composer ses premiers paysages. A Dresde, il épouse en 1779 Théodora-Charlotte Godefroy.

De 1780 à 1784, De la Rive peint autour de Genève, puis visite la Hollande, Düsseldorf et Cassel. Un séjour jusqu’en 1786 à Rome et ses environs, Naples et Paestum lui révèle l’antiquité classique; il dessine dans les musées et en plein air avec Ducros, Jean-Pierre Saint-Ours et le sculpteur Antonio Canova. Sa véritable carrière commence en 1786 à Dresde, puis s’affirme dans les années 1790 à Genève, parfois en collaboration avec Adam Töpffer, Jacques-Laurent Agasse, Charles-Joseph Auriol et Louis-Auguste Brun. En 1789 et 1792, il expose aux premiers Salons de la Société des Arts de Genève, institution dont il est un membre actif du comité de dessin. Membre du Conseil patricien des Deux Cents dès 1788, ruiné et chassé par la Révolution en 1794, De la Rive émigre à Berne jusqu’en 1797, voyage dans l’Oberland bernois et en Suisse centrale. Installé, à son retour, dans la campagne familiale de Presinge, il dessine et peint plusieurs vues des Alpes et organise ses premières expositions personnelles. Il séjourne à Paris dans le cercle des peintres davidiens et se présente aux Salons de 1799, 1800, 1801. Jusqu’à sa mort, il place ses œuvres dans les grandes collections particulières de Genève – Tronchin, Sellon et Eynard –, et gagne une large clientèle internationale: Madame de Staël, le prince Galitzin à Saint-Pétersbourg, l’impératrice Joséphine qui lui commande en 1810 et 1812 une série de tableaux et de lavis. Après une longue période d’apprentissage fondée sur la copie et le pastiche de paysages hollandisants dans le goût de Philips Wouwerman et Nicolaes Berchem, puis sur l’étude de la statuaire antique à Mannheim et à Rome et le dessin méthodique d’après nature (études d’arbres et d’animaux) autour de Genève et dans la campagne romaine, De la Rive élabore, dès la seconde moitié des années 1780, dans la mouvance du néoclassicisme, ses premiers «paysages composés», synthèse originale de l’influence de Claude Lorrain, de sites idéalisés et de motifs réalistes. Si ses tableaux «italiques» (1786–89) d’une composition large et fortement structurée s’inscrivent dans la grande tradition classisante et historique des paysagistes de l’Académie de France (Nicolas-Antoine Taunay, Nicolas-Didier Boguet) et de Jacob Philipp Hackert, il privilégie dès 1790 les sites lémaniques, plus souples et bucoliques, encore baignés d’une luminosité italianisante. Peu après 1800, les «sites idéaux» sont progressivement délaissés au profit des paysages alpestres du Mont-Blanc et du Valais, conjuguant dans leur iconographie souci topographique et sensibilité préromantique, précurseurs des grands maîtres de l’école genevoise du XIXe siècle, Töpffer père et fils, François Diday et Alexandre Calame. «Inventeur» du paysage alpestre, il peint la première représentation autonome du Mont-Blanc en 1802. A côté de l’œuvre peint, De la Rive s’essaie à la gravure à l’eau-forte, réalisant un cahier d’animaux en 1800, et développe avec une virtuosité inégalée la technique du lavis de sépia: sur l’exemple de Saint-Ours, il produit de grands et élégants «tableaux dessinés», variations d’après ses propres huiles ou compositions originales destinées à une clientèle férue d’esprit encyclopédique. Œuvres: Genève, Musée d’art et d’histoire. Sources: Genève, Musée d'art et d'histoire, Pierre-Louis De la Rive, Catalogue de mes tableaux avec leurs destinations autant que j'ai pu les apprendre (1779–1816).


SIKART Lexikon zur Kunst in der Schweiz

Patrick-André Guerretta, 1998, actualisé 2016 https://www.sikart.ch/kuenstlerinnen.aspx?id=4030528


Werke aus unseren Auktionen


Works by this artist from our auctions.

Following are some examples of works by this artist from our past and future auctions.
We are always accepting consignments for our auctions. Share in our success – contact us today for a no-obligations auction estimate.
office@kollerauktionen.ch


Filter

X
All catalogues
X
Department
X
Century
X
Country/Region

search


My Search

If you would like “My Search” to save the search term "" and to be notified in the future when we find a corresponding object, please click here.
reset


Lot 509 - G60 Swiss Art - Wednesday 15 November 2017, 07.00 PM

PIERRE-LOUIS DE LA RIVE

(Geneva 1753–1817 Presinge)
Paysage italien, 1810.
Huile sur toile.
Signé et daté en bas à gauche: De la Rive px 1810. F.
66 x 82 cm.

CHF 35 000 / 40 000 | (€ 36 080 / 41 240)

Sold for CHF 72 500 (including buyer’s premium)
All information is subject to change.

Details My catalogue Query



Lot 3208 - A180 19th Century Paintings - Friday 31 March 2017, 03.30 PM

PIERRE-LOUIS DE LA RIVE

(Geneva 1753–1817 Presinge)
Chemin animé et grand abreuvoir au pied de rochers escarpés. 1792.
Oil on canvas.
Signed and dated lower right on the fountain: De la Rive pxt 1792.
69 x 90.5 cm.

CHF 25 000 / 35 000 | (€ 25 770 / 36 080)

Sold for CHF 31 700 (including buyer’s premium)
All information is subject to change.

Details My catalogue Query



Lot 3201 - A180 19th Century Paintings - Friday 31 March 2017, 03.30 PM

PIERRE-LOUIS DE LA RIVE

(Geneva 1753–1817 Presinge)
Landscape near Tivoli. 1796.
Oil on canvas.
Signed and dated lower right: de la Rive px 1796 H.
68.5 x 91.5 cm.

CHF 10 000 / 15 000 | (€ 10 310 / 15 460)

Sold for CHF 24 500 (including buyer’s premium)
All information is subject to change.

Details My catalogue Query