I am already registered - Login:


Don't have an account yet?

Click here to register


PERRIER, ALEXANDRE


* 17.5.1862 Genève, † 5.5.1936 Genève

Vitazeile Paysagiste de montagne symboliste Tätigkeitsbereiche peinture, dessin, peinture à l'huile, pastel Lexikonartikel Arrière-petit-fils d’un tisserand normand et petit-fils d’un émailleur d’origine dauphinoise, Alexandre Perrier, orphelin de père à l’âge de six ans, est élevé par sa mère qui jouera un rôle essentiel dans sa vie. Il fréquente le Collège de Genève où il se lie d’une amitié durable avec le futur écrivain Mathias Morhardt. Il ne terminera pas l’apprentissage commencé dans une banque: il préfère dessiner et peindre, passion naissante qui le conduit en 1881 à Mulhouse où il acquiert une solide formation technique de dessinateur sur tissus.

En 1891, il se rend à Paris où il travaille comme dessinateur de mode et fréquente le milieu des artistes et des hommes de lettres suisses (Albert Trachsel, Auguste de Niederhäusern, Eugène Grasset, Mathias Morhardt, Edouard Rod). Il expose cette année-là, pour la première fois, au Salon des Indépendants. Rentré définitivement à Genève vers 1900, il reçoit une Bourse fédérale, se consacre désormais à la seule peinture et expose l’année suivante à la Secession de Vienne avec Ferdinand Hodler et Cuno Amiet. En 1903, Alexandre Cingria signale à Charles Ferdinand Ramuz la première exposition personnelle de l’artiste à Genève. L’écrivain vaudois écrira en 1907 à l’occasion d’une autre exposition: «La montagne de M. Perrier est dépourvue de pittoresque; il n’en a pris que ce qui dure.» En fait, pendant une quarantaine d’années, Perrier s’inspire des mêmes motifs autour du lac Léman et surtout au Praz-de-Lys en Haute-Savoie. Président de la section genevoise de la Société des peintres, sculpteurs et architectes suisses (SPSAS) dès 1917, il revendique avec succès, pour les artistes modernes, le droit d’exposer au Musée Rath après sa réouverture en 1921. Il meurt accidentellement, le 5 mai 1936, après avoir assisté à une projection des Temps modernes de Charlie Chaplin, laissant quelque 220 toiles et 22 carnets de dessins. L’œuvre de Perrier révèle un long mûrissement technique – une matière toujours plus fine et une touche filiforme jusqu’à devenir pointillée – propre à traduire sa permanente préoccupation: le scintillement de la nature alpestre ou, peut-être, la lumière enchantée de son monde intérieur simplement. «L’art de Perrier peut avoir ses pauvretés, mais il est pur de tout alliage», écrivait Adrien Bovy, et François Fosca précisait: «Par son indifférence à la matière picturale, Perrier rejoint les peintres chinois, qui n’usaient que du lavis [...]. Il voulait, lui, dans sa ferveur ingénue, nous restituer l’émotion qu’il avait ressentie durant ce dialogue sans témoins avec la nature, ce tête-à-tête qui aboutissait à une conversation quasi mystique. Perrier inclinait à l’amertume devant certains aspects de la vie citadine: ‹Ils ont le télégraphe, le téléphone, etc. et ils n’ont rien à dire!›, s’exclamait-il. Que penserait-il maintenant? C’est peut-être pour cela que son silencieux message est remarquablement reçu de nos jours: Perrier est exposé, commenté, entre dans de nouvelles collections et l’on surprend des jeunes gens méditant devant ses toiles. On entend en référence les noms de Caspar David Friedrich et de Constable: Alexandre Perrier ou les Rêveries d’un autre Promeneur solitaire.» Perrier a convenablement vendu ses œuvres tout au long de sa carrière et les critiques que nous avons cités montrent qu’il n’a pas été un peintre maudit, comme on a pu le croire parfois. Œuvres: Genève, Musée d’art et d’histoire; Kunsthaus Grenchen; Kunstmuseum Solothurn.


SIKART Lexikon zur Kunst in der Schweiz

Maurice Pianzola, 1998, actualisé 2016 https://www.sikart.ch/kuenstlerinnen.aspx?id=4023167


Werke aus unseren Auktionen


Works by this artist from our auctions.

Following are some examples of works by this artist from our past and future auctions.
We are always accepting consignments for our auctions. Share in our success – contact us today for a no-obligations auction estimate.
office@kollerauktionen.ch


Filter

X
Motif/Genre
X
Century
X
Period
X
Medium
X
Auction Date

search


My Search

If you would like “My Search” to save the search term "" and to be notified in the future when we find a corresponding object, please click here.
reset


Lot 3032 - A203 Swiss Art - Friday 02 December 2022, 02.00 PM

ALEXANDRE PERRIER

(1862 Geneva 1936)
Recto: L'Aiguille Verte. Verso: Mont-Blanc-Massiv.
Oil on canvas.
With estate stamp on the reverse. No. 26.
53.5 × 72.2 cm (sight).

CHF 8 000 / 10 000 | (€ 8 250 / 10 310)

Sold for CHF 12 500 (including buyer’s premium)
All information is subject to change.

Details My catalogue Query



Lot 3019* - Z24 Swiss Art - Friday 20 June 2008, 02.00 PM

ALEXANDRE PERRIER

(1862 Genève 1936)
Le Salève.
Öl auf Leinwand.
32 x 78 cm.

CHF 2 500 / 3 500 | (€ 2 580 / 3 610)

Sold for CHF 9 600

Details My catalogue Query