Ich bin bereits registriert - Login:


Sie haben noch kein Login?

Klicken Sie hier um sich zu registrieren


DALLÈVES, RAPHY

* 26.1.1878 Sion, † 6.7.1940 Sion

Vitazeile Peintre de genre lié à l'école de Savièse et au courant du primitivisme rural au tournant du XIXe et du XXe siècle Tätigkeitsbereiche peinture, affiche, dessin, tempera Lexikonartikel Fils du juge et chancelier d’État Raphaël Dallèves et de Marie Cropt, Raphy Dallèves prend ses premières leçons auprès du peintre et archéologue de Martigny Joseph Morand, connu notamment pour le classicisme ingresque de ses portraits de la bourgeoisie valaisanne. Dallèves poursuit sa formation artistique à Paris, à l’Académie Julian en 1899-1900, puis à l’École des beaux-arts jusqu’en 1905, tout en conservant des liens solides en Valais. Quelques académies de l’époque témoignent des qualités de dessinateur dont il fait très tôt la preuve. Engagé dans la vie culturelle de son canton, il participe en 1903 à la création de la Société des traditions populaires valaisannes, à Savièse, aux côtés du peintre vaudois Ernest Biéler, ainsi qu’à la nouvelle mais éphémère section valaisanne de la Société des peintres, sculpteurs et architectes suisses (SPSAS). Établi à Sion dès 1906, il fréquente les peintres de l’école de Savièse, croque de nombreux portraits, paysages et scènes de la vie montagnarde, notamment à Evolène, Hérémence ou Vex, accumulant quantité de dessins et d’esquisses qu’il retravaille en atelier pour de grandes compositions à thèmes ruraux et religieux. Particulièrement intéressé par le patrimoine, il exécute de nombreux croquis et aquarelles dans la vieille ville de Sion, montrant une remarquable compréhension des styles architecturaux. En 1937, il devient d’ailleurs membre de la Commission cantonale des monuments historiques.

Issu d’une famille patricienne financièrement à l’aise, le peintre, célibataire et vivant de ses rentes, n’exploite pas le marché de l’art. Il participe néanmoins à presque toutes les expositions collectives régionales (en 1909 et 1928, aux expositions cantonales à Sion et Sierre; en 1927, à la Walliser Woche à la Tonhalle de Zurich; en 1934, au Casino à Sion), à plusieurs nationales entre 1910 et 1931 et envoie quelques œuvres aux salons étrangers (Paris, 1907; Munich, 1909; Rome et Berlin, 1911). En Valais, son concours est sollicité à plusieurs reprises pour réaliser les emblèmes des manifestations officielles (affiches, cartes postales, cartons d’invitation, illustrations d’ouvrages). En 1940, le legs de son œuvre à l’État du Valais et à la Ville de Sion est à l’origine de la création du Musée cantonal des beaux-arts (inauguré en 1947), qui possède le plus grand ensemble de sa production. Dallèves est à l’origine d’un œuvre très homogène, tant par le parti stylistique retenu et le recours systématique à une technique privilégiée, la tempera, que par les choix iconographiques. Il revendique explicitement la primauté du trait, de l’observation fouillée, voire obsessive. Ses nombreux dessins préparatoires constituent d’ailleurs une remarquable documentation ethnographique sur la société montagnarde du Valais central. Proche d’Ernest Biéler, Dallèves se forge dès 1903 un style essentiellement graphique, cernant avec rigueur des aplats de couleur traités avec le minimum de volumétrie suggérée. Comme le Vaudois, il dessine lui-même ses encadrements. Scènes de genre et «portraits» (en fait des scènes de genre réduites à une seule figure) sont composés à la manière de Giovanni Segantini: personnages en premier plan rapproché sur un fond de paysage rural ou architectural; l’espace est traité dans une crudité bidimensionnelle qui confère à ces peintures une solennité de tapisseries médiévales. Plusieurs compositions jouent sur le double registre du tableau religieux «habillé» en scène campagnarde comme la Nativité et la Présentation au temple de 1936 ou la Maternité à Hérémence (vers 1930-1935). Considéré déjà de son vivant comme le peintre de l’identité valaisanne, Dallèves a souvent été présenté par une certaine critique comme l’antidote local aux exagérations de la modernité internationale.


SIKART Lexikon zur Kunst in der Schweiz

Œuvres: Prangins, château; Sion, Musée d’art du Valais. Marie Claude Morand, 1998, actualisé 2020 https://www.sikart.ch/kuenstlerinnen.aspx?id=4024587


Werke aus unseren Auktionen




Filter

X
Kommende/Vergangene
X
Motiv/Gattung
X
Jahrhundert
X
Epoche/Schule/Stil
X
Technik/Material
X
Auktionsdatum
reset


Lot 3009 - A201 Schweizer Kunst - Freitag 01 Juli 2022, 13.30 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Studie zu "Jeunes filles aux paniers". Um 1920.
Aquarell über Bleistift auf Papier.
Unten rechts signiert: R. Dallèves.
57,2 × 40 cm.

CHF 6 000 / 9 000 | (€ 5 610 / 8 410)

JETZT BIETEN

Details Mein Katalog Anfragen Termine



Lot 3012 - Z24 Schweizer Kunst - Freitag 20 Juni 2008, 14.00 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Portrait einer Walliserin. 1916.
Tempera auf Papier.
Unten rechts signiert und datiert: Raphy Dallèves 1916.
51,5 x 44,5 cm.

CHF 80 000 / 120 000 | (€ 74 770 / 112 150)

Verkauft für CHF 156 000

Details Mein Katalog Anfragen



Lot 3013 - Z24 Schweizer Kunst - Freitag 20 Juni 2008, 14.00 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Portrait de femme. 1915.
Gouache und Tempera auf Karton.
Unten rechts signiert und datiert: Raphy Dalleves 1915.
81,5 x 53,5 cm.

CHF 80 000 / 100 000 | (€ 74 770 / 93 460)

Verkauft für CHF 93 600

Details Mein Katalog Anfragen



Lot 3049 - Z23 Schweizer Kunst - Freitag 07 Dezember 2007, 15.30 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Walliserin. 1907.
Gouache auf Papier.
Unten rechts signiert: Raphy Dallèves 1907.
71 x 31 cm.

CHF 40 000 / 60 000 | (€ 37 380 / 56 070)

Verkauft für CHF 92 400

Details Mein Katalog Anfragen



Lot 3044 - Z27 Schweizer Kunst - Freitag 04 Dezember 2009, 14.00 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Ruhender Hirte auf einer Bergwiese mit Blick auf Sion. 1910.
Temperamalerei auf Leinwand.
Unten rechts signiert und datiert: Raphy Dalleves. 1910.
46 x 98 cm. Im Originalrahmen.

CHF 80 000 / 100 000 | (€ 74 770 / 93 460)

Verkauft für CHF 84 000

Details Mein Katalog Anfragen



Lot 3037 - Z29 Schweizer Kunst - Freitag 03 Dezember 2010, 14.00 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Walliserin. 1914.
Mischtechnik auf Karton.
Unten links signiert und datiert: Raphy Dallèves. 1914.
87 x 63 cm.

CHF 25 000 / 35 000 | (€ 23 360 / 32 710)

Verkauft für CHF 66 000

Details Mein Katalog Anfragen



Lot 3014 - Z24 Schweizer Kunst - Freitag 20 Juni 2008, 14.00 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Tête de Vieille (Les Haudières). 1918.
Tempera auf Karton.
Unten rechts signiert und datiert: Raphy Dalleves 1918.
35 x 31 cm.

CHF 25 000 / 35 000 | (€ 23 360 / 32 710)

Verkauft für CHF 36 000

Details Mein Katalog Anfragen



Lot 3075 - Z41 Schweizer Kunst - Freitag 02 Dezember 2016, 15.00 Uhr

RAPHY DALLÈVES

(1878 Sitten 1940)
Porträt einer Walliserin. Um 1935-40.
Farbstift auf Karton.
Verso mit einer handschriftlichen Echtheitsbestätigung von E. Dallèves, 1940.
61 x 50,5 cm.

CHF 3 000 / 5 000 | (€ 2 800 / 4 670)

Verkauft für CHF 8 750 (inkl. Aufgeld)
Angaben ohne Gewähr

Details Mein Katalog Anfragen