Je suis déjà inscrit - Login :


Vous n'avez pas encore un login ?

Cliquez ici pour enregistrer



Lot 1607* - A185 Photographie - jeudi, 28. juin 2018, 14h00

JEAN-GABRIEL EYNARD

(1775-1863)
Autoportrait avec la famille Delessert, 1850.
Daguerréotype.
Demie-plaque; Partie exposée d’environ 8,5 x 11,5 cm; Dimensions totales 14,6 x 17,9 cm.
Daté au verso à la main "le 19 7 lu 1850". Monté sous vitre avec double passepartout, ré-encadré.

Bibliographie: Perret, René. Kunst und Magie der Daguerreotypie. Collection W. + T. Bossard. Brugg 2006 (pp. 33-35, ill. 35 (légèrement différente)).

Annexe: 1. Classeur avec une documentation contenant différents écrits en langue française sur le daguerréotype, l’histoire familiale des Delesserts et des informations supplémentaires. - 2. Coninck, Séverine de Banquiers et Philanthropes. La famille Delessert (1735-1868) aux origines des Caisses d'épargne françaises. Paris, 2000. Brochure originale. - Traité sur la famille de banquiers des Delessert.

Puissant politicien et financier, Jean-Gabriel Eynard, d’origine française, s'intéresse entre 1840 et 1860 au processus de daguerréotype. De cette période sont conservés environ 200 daguerréotypes de haute qualité. L’objet en question a été créé le 19 juillet 1850 devant la Villa Choisi à Beaulieu à Rolle (VD). Eynard adorait couronner ce type de réunions avec un portrait de groupe, dans lequel il figurait parmi les personnages photographiés. Dans cette composition, Eynard est présent avec sa femme Anna Charlotte Adélaide Luillin de Chateauvieux et les membres de la célèbre famille de banquiers Delessert, elle aussi précurseur du procédé du daguerréotype.

L’arrière plan de ses images est conçu de manière plus ou moins symétrique (axiale)."Dieses Mal hatte Eynard die Türflügel des Seitenportikus' seiner Villa für die Aufnahme offen gelassen. Die Damen mit ihren Hauben sitzen mit den Kindern auf den Knien im Vordergrund und werden durch die stehenden Herren eingerahmt. Das Bild ist auch ein Dokument der damaligen "Kindermode". Alle drei Knaben tragen eine komplette Offiziersuniform mit Säbel, die vielleicht Eynard für seine jungen Gäste zum Spielen bereithielt." (Perret 2006, p. 35).
["Cette fois Eynard avait laissé ouvert les volets du portail latéral de sa villa. Au premier plan, les dames avec leurs chapeaux sont assises avec leurs enfants sur les genoux et sont flanquées par les hommes debout. L’image est aussi un document de la mode des enfants à cette époque. Les trois garçons portent un habit d’officier avec des sabres que Eynard avait préparé pour divertir les jeunes visiteurs."] (trad. libre)

CHF 7 000 / 10 000 | (€ 7 220 / 10 310)

Vendu pour CHF 11 875 (frais inclus)
Aucune responsabilité n'est prise quant à l´exactitude de ces informations.